Comment devenir pilote de drone ?

Ooul7iplsventrjgfe60

Les drones font désormais partie de notre quotidien. Utilisés à des fins civiles, sécuritaires et militaires, ces aéronefs sans équipage sont manipulés à distance par des personnes expérimentées. Grâce à l’avènement de ces appareils, le métier de pilote de drone a vu le jour. En effet, les pilotes de drone sont chargés de télécommander le drone tout en contrôlant ses différents mouvements. Contrairement à ce que d’aucuns pourraient penser, leur corps de métier est très exigeant. De ce fait, pour devenir pilote de drone, il faut se former et posséder d’excellentes qualités.

 

Suivre une bonne formation

Pour guider les drones, il est important d’être bien outillé. Il est conseillé de suivre la formation pour pilote de drone dans un centre reconnu. La formation en pilotage de drone s’étale sur plusieurs modules. Durant celle-ci, l’apprenant acquiert les connaissances relatives à la réglementation et au fonctionnement des aéronefs. Après les cours théoriques, les simulations de pilotage sont organisées. Lorsque l’apprenant est apte, il s’entraîne sous la supervision du formateur. Pour ce qui est du prix, le coût de ce type de formation peut dépasser 3 000 €. Qu’à cela ne tienne, le compte CPF et bien d’autres opportunités de financements existent.

 

Posséder quelques qualités

Pour piloter les drones, il ne suffit pas de suivre une formation de qualité. Il faut également posséder quelques qualités nécessaires à l’exercice de cette profession. À cet effet, le futur pilote doit faire preuve d’autonomie. Face à une situation critique, il est appelé à agir seul. Si vous ne possédez pas cette qualité, ne songez pas à ce type de travail. La rigueur et la discipline font aussi partie des qualités dont un pilote de drone doit faire preuve. Il en est de même pour le sens de l’orientation.

 

Accomplir les formalités administratives

Le pilote de drone peut travailler au sein d’une entreprise ou à son propre compte. En réalité, le métier de pilote de drone nécessite l’accomplissement de quelques formalités administratives. La plus importante est relative à la déclaration de l’activité. Elle se fait auprès de la CMA qui est l’organisme en charge des demandes d’immatriculation acheminées par le guichet unique. L’enregistrement auprès de la DGAC et le remplissage du formulaire Cerfa sont aussi obligatoires.

 

Conclusion

Le pilotage de drone est un domaine en pleine expansion. Les pilotes de ces appareils peuvent être sollicités dans plusieurs secteurs d’activité. Il faut tout de même relever que, ce corps de métier est strictement réglementé. Ainsi, pour devenir pilote de drone, il est important de suivre une bonne formation. Ceux qui aspirent à cette profession doivent aussi accomplir les formalités administratives et posséder certaines qualités.